Racines

La mémoire de mes aïeux

« Si de vieilles archives familiales mentionnent que mes ancêtres cultivaient déjà des vignes à La Neuville-aux- Larrisen 1792, mes premiers souvenirs sont ceux partagés avec mes grands-parents paternels. Petits vignerons, Julien et Sylvie cultivaient alors une modeste surface de vignes car à cette époque, les récoltes étaient aléatoires et souvent mal payées. Le seul recours pour pallier aux maigres revenus supposait de multiples activités : élevage de bétail, de volaille, cueillette ou encore le travail du bois de chauffage.

Lire la suite

C’est à cette époque que le gamin que j’étais s’est modestement impliqué dans le travail de la terre, dans le milieu respectable de paysan. Ramassage du foin pour les lapins et le cheval, ramassage des patates, ramassage des œufs dans la cour et bien sûr les premiers travaux de la vigne.

Lire la suite

Dans les vignes et les champs, notre terre, nourricière, odorante, vivante et respectable, rarement douce et poudreuse était le plus souvent capricieuse, lourde, collante … De cette époque, il me reste encore des réminiscences et des effluves de sueur, d’entre-aide et de dur labeur».

Lire la suite